THÉÂTRE JEUNE PUBLIC

PINOCCHIO

Carlo Collodi / Compagnie des Dramaticules

Dates de spectacle

samedi 12 février 2022 / 18h00

Dès 8 ans
Durée : 1h20

Tarif

Tarif unique : 15.-


Plan de salle >
 
Billetterie
Acheter en ligne
Accessibilité
  • places pour Personnes à Mobilité Réduite
  • La salle dispose d'une boucle magnétique
  • spectacle aussi proposé en représentation scolaire

Cette façon unique et ludique d’inventer, de réenchanter le monde, de s’en e rayer aussi, avec trois fois rien qui font tout.

Un fauteuil pour l’orchestre

« Pinocchio est l’un des rares textes de prose qui, grâce à la qualité de son écriture, nous permet de le mémoriser mot après mot, comme s’il s’agissait d’un poème en vers. » Italo Calvino

C’est l’histoire (connue) du pantin de bois dont le nez s’allonge lorsqu’il ment, revisitée par la Compagnie des Dramaticules. Une fable aventureuse racontant le parcours initiatique du pantin, l’emmenant sur une multitude de scènes dans la campagne, la forêt, la mer, un petit théâtre de marionnettes, le ventre d’un squale... La fantaisie est partout et les épisodes se succèdent avec une jubilation frénétique. Jérémie Le Louët propose une féerie pour adultes et enfants, placée sous le signe des arts forains ; une fabrique théâtrale, un lieu de tous les possibles pour donner simultanément vie aux souvenirs, aux fantasmes, aux mythes et aux rêves : un spectacle singulier et imaginatif.

Avec
Pierre-Antoine Billon, Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Frajenberg, Jérémie Le Louët, Dominique Massat

D’après
Carlo Collodi

Adaptation et mise en scène
Jérémie Le Louët

Scénographie
CarloBlandine Vieillot

Production
Compagnie des Dramaticules

SUGGESTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE DE VEVEY

LES FÉES ONT UNE HISTOIRE : TOUT LE MONDE CROIT AUX FÉES, MAIS CERTAINS NE LE SAVENT PAS...

Science-fiction

Selon les époques et les aléas de la société, elles s'effacent ou reviennent, toujours les mêmes et toujours différentes. D'où viennent-elles ? Comment sont-elles nées ? Comment et pourquoi réapparaissent-elles ? Féministes, libertaires, écologistes avant la lettre, que nous disent-elles, à chaque fois, des préoccupations des hommes, de leurs inquiétudes, de leurs espoirs ? Comment incarnent-elles l'éternel besoin chez l'homme de rester lié aux forces de l'imaginaire et aux rythmes de la nature ? C'est à toutes ces questions que répond ce livre passionnant. Il permettra à tous les rêveurs des outre-mondes, aux amoureux des secrets cachés derrière le voile du réel, de revenir à l'origine de nos rêves et de nos fantasmagories.

SE DISTRAIRE À EN MOURIR

Sciences soc. et écon.

Le livre de Neil Postman est un classique de l'étude de l'impact des médias sur la société. Refusant les thèses de la manipulation, il montre que les médias, et en particulier la télévision, agissent moins en fonction des contenus qu'ils transmettent qu'à travers la forme de cette transmission : celle de programmes dont le rôle essentiel est le divertissement.  Dans le même temps où l'enfance se voit dénier son insouciance et la liberté de s'amuser, les adultes sont traités comme des enfants et priés de se divertir sans rien prendre au sérieux. Postman expose avec brio comment nous en venons à adorer les technologies qui détruisent notre capacité de penser.