keyboard_arrow_left Frédéric Recrosio

Humour

Frédéric Recrosio

Durer, choisir et chanter des berceuses

Joyeux abrégé de calamités surmontables

Dates de spectacle
  • mercredi 24 avril 2024 / 20h

Durée : 1h20

Tarif

Plein tarif : 48.- 28.-Tarif étudiant + AI : 15.-


Plan de salle >

 
Billetterie

Acheter en ligne

Accessibilité
  • places pour Personnes à Mobilité Réduiteplaces pour Personnes à Mobilité Réduite
  • boucle magnétiqueLa salle dispose d'une boucle magnétique
  • spectacle accessible aux personnes aveugles et malvoyantesspectacle accessible aux personnes aveugles et malvoyantes
Lecture audio des infos du spectacle

Après 10 ans d’absence, l’humoriste Frédéric Recrosio fait son retour sur les scènes romandes avec un nouveau solo existentiel. Mais pourquoi s’être tu si longtemps ?

À l’approche de la cinquantaine, il se remémore et partage avec nous les plus grands malheurs de sa vie dans un spectacle tout en confessions autobiographiques.

Faire rire des salles entières en parlant de sa vie ou plutôt des aspects de sa vie qui le questionnent, Frédéric Recrosio, veveysan d’adoption, l’a toujours fait avec pertinence, autodérision et réussite.

Gageons que le corps en disgrâce, l’esprit moins fort, les rêves abandonnés et les deuils qui s’enchainent - les certitudes, le ventre plat, la gloire, le deltaplane et l’espoir - seront d’excellents sujets pour nous faire rire encore une fois. Sans aucun doute un moment tendre et cruel. Comme chaque jour qui passe…

Il paraît que le bonheur, c’est un mauvais sujet...

Frédéric Recrosio

© Yves Leresche

Avec
Frédéric Recrosio

Conception, texte et jeu
Frédéric Recrosio

Accompagnement du texte et mise en scène
Yann Marguet

Interlocuteur plateau
Lorenzo Malaguerra

Dramaturgie
Carine Corajoud

Création Lumières 
Jean-Etienne Bettler

Création Son
Xavier Weissbrodt

Musiques
Alain Roche

Administration 
Marion Houriet

Suggestions de la bibliothèque de Vevey

LA NAISSANCE D'UN PÈRE

Livre

Les pères s'impliquent de plus en plus dans la période de la naissance et dans les soins aux bébés. L'auteure explore les enjeux de cette situation, proposant une réflexion sur la place de l'homme dans la période périnatale et, plus globalement, dans la famille. Elle milite pour qu'une plus grande place soit accordée au masculin dans l'univers encore trop féminisé de la petite enfance.