THÉÂTRE

LES SECRETS D'UN GAINAGE EFFICACE

LES FILLES DE SIMONE
je. 21 Fév.  / 20H
1H30
Le Reflet

Après avoir dénoncé, avec humour et pertinence, les affres de la grossesse, de l’accouchement et de la maternité dans C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde, Les filles de Simone s’attaquent à un autre tabou, celui du corps des femmes. La haine du corps et la honte de soi sont encore très répandues chez les femmes. Issues d’un milieu socio-culturel privilégié, malgré une éducation qui se voulait libre et des parents plus ou moins soixante-huitards, les comédiennes du collectif Les filles de Simone ont dû admettre qu’elle n’étaient pas aussi libérées qu’elles le pensaient. Les blocages, les méconnaissances, les tabous et les traumatismes liés au corps s’avèrent très partagés : une femme sur deux ne sait pas ce qu’est un clitoris, et les troubles alimentaires touchent 90% des femmes. Derrière une libération proclamée – des lois ont été votées et des droits ont été acquis, de haute lutte ! – on est loin d’une libération réelle et intime. Les corsets sont désormais intérieurs, donc d’autant plus coriaces. Avec l’humour un peu trash qu’on leur connaît, elles passeront peut-être d’une conférence de rédaction d’un fanzine féministe en 1973, au Concile de Chalcedoine de 436 – lors duquel fut décrétée cette vérité fondamentale : la Vierge Marie n’a jamais eu ses règles. Puis, partant d’une réunion du Planning Familial de nos jours, elles arriveront à un sabbat de sorcières, troublant ainsi les frontières entre fiction et réalité.

Le corps (…) a permis de rattraper par les bretelles celles qui, autrement, ayant conquis – du moins en théorie – la maîtrise de leur fécondité et l’indépendance économique, auraient pu se croire tout permis. MONA CHOLLET (BEAUTÉ FATALE)

AVEC
Tiphaine Gentilleau
Cécile Guérin
Claire Méchin
Chloé Olivères
Géraldine Roguez


CRÉATION COLLECTIVE
Les filles de Simone

TEXTE
Tiphaine Gentilleau
et Les Filles de Simone


DIRECTION ARTISTIQUE
Claire Fretel
Tiphaine Gentilleau
Chloé Olivères


DIRECTION D'ACTRICES
Claire Fretel

CRÉATION LUMIÈRES
Mathieu Courtaillier

SCÉNOGRAPHIE, COSTUMES
Sarah Dupont

MUSIQUE
Etienne Széchényi

REGARD CHOREGRAPHIQUE
Jeanne Alechinsky

 

ADMINISTRATION
Audrey Taccori

DIFFUSION
Histoire de… (Clémence Martens et Alice Pourcher)

PRODUCTION
Les filles de Simone

COPRODUCTION
Ville de Champigny-sur-Marne
Espace Germinal – Fosses


EN PARTENARIAT AVEC
Théâtre Paris-Villette
Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne
La Ferme du Buisson, Scène Nationale de Marne-la-Vallée, Noisiel
Théâtre du Fil de l’eau, Pantin
L’Agora, Scène Nationale d’Évry et de l’Essonne
Les Théâtrales Charles Dullin
Théâtre du Rond-Point, Paris
Le Reflet, Vevey – Suisse ; Théâtre de Jouy-le-Moutier
Ferme de Bel Ebat, Guyancourt
MA Scène nationale – Pays de Montbéliard

AVEC LE SOUTIEN DE
Arcadi-Ile-de-France
Adami Copie Privée


AVEC L'AIDE À LA CRÉATION DE
DRAC Ile-de-France-Ministère de la Culture
Département du Val de Marne.

 

Le texte de la pièce sera édité en janvier 2019 chez Actes Sud-Papiers.

Plein tarif 48/28
Étud.+AI 15
Avec la carte demi-tarif 24/14
Prochainement
dans la saison du Reflet
ve. 16 nov. /20H 
je. 22 nov. /20H 
me. 28 nov. /20H 
di. 2 déc. /17H 
je. 13 déc. /20H 
ve. 14 déc. /20H 
BILLETTERIE
+41 (0)21 925 94 94

NEWSLETTER
S'inscrire